Vous arrivez sur un blog. Le silence règne. La bannière vous regarde d’un sale œil (Elle l’a toujours fait ou presque, soyons réalistes) mais tout semble calme…

 

Et puis vous voyez quelque chose bouger, là, dans les mises à jour. Difficile de dire si c’est encore humain, ça pourrait aussi bien être un yôkai, un animateur télé ou quelque chose de pire…

 

Vous jetez le dé, les mains moites, pour décider si vous attaquez ou pas.

 

D’après votre feuille de route, c’est un auteur, une espèce très présente sur le web mais relativement discrète puisque connue pour ne pas aimer les gens (Vous êtes un gens. Même si vous êtes la réincarnation de Ganddhi ou de Martin luther king, vous êtes un gens.). Elle sévit bien souvent sur d’obscurs sites et blogs de récits, les spécimens les plus dégénérés se retrouvent sur skyblog.

 

Et celui-là a l’air déjà pas mal amoché, ce serait pas très élégant de votre part de l’achever.

 

Tout ça pour dire que j’ai terminé le tome 6. Enfin ! Et que je récupère avant de repartir.

 

À Japan Expo tout d’abord, du 7 au 10 juillet. Jetez-moi un os à moelle si vous passez par mon stand, c’est bon pour mon poil.

 

 

Puis pour vous proposer de nouveaux post, aussi (je n’ai pas oublié que j’ai un blog, j’ai juste foiré mon sort d’ubiquité). Le prochain parlera d’ailleurs d’un “amusant” fait divers survenu récemment. Rien de sordide, hein. Enfin rien de sordide pour ce blog et son taulier, hem.

 

Et enfin parce que le 25 juin approche, que Ka-ku-ren-bô va fêter ses six ans et que comme le veut la coutume, je vais vous proposer un petit concours.

 

Le concours

 

Pas de quizz cette fois-ci, non, ce serait trop facile et c’est toujours intéressant de changer un peu. Le concours sera lancé donc le vendredi 24 à 20h et sera clôt le dimanche 26 à 20h également. Il vous faudra une connexion internet, le blog, une bonne vue, une adresse mail valide et rien d’autre à foutre pendant une heure ou deux. Oui, je sais, c’est très peu urbain d’exiger des heures de glande durant un week-end au lieu des journées au boulot. Mais je suis une feignasse, travailler je sais pas ce que c’est, m’voyez.

 

Il y aura donc 5 types de yôkai différents à débusquer : kitsune, ushioni, inugami, yûrei et odokuro.

 

 

Ils pourront être sur n’importe quel post, n’importe quelle page. Il y en aura une vingtaine. Ou un peu plus. Ou un peu moins. Je suis joueur.

 

Une fois les nuisibles repérés, un petit mail de dénonciation à Satoru avec le titre/nom du post ou de la page ainsi que l’espèce du yôkai (un bon exorciste s’équipe en fonction de la cible) vous permettra ainsi d’entrer en lice. Les trois meilleurs balances chasseurs se verront gratifiés d’une récompense (parce que les indics, ça se paie.), à savoir :

 

Le tome de Ka-ku-renbô de leur choix, y compris le tome 6 bientôt disponible

 

 

Bref on se retrouve vendredi pour de plus amples explications sur le concours, d’ici là, je retourne vous préparer tout ça.

 

Le tome 6

 

Il est enfin terminé. Vraiment. Fait avec amour, talent et beaucoup, beaucoup(trop) de café et de tabac. Il sera donc disponible à la vente à Japan Expo début Juillet puis sera proposé à la vente en ligne après Japan Expo (parce que comme je vous l'ai dit moi, l'ubiquité...).

Il comporte deux chapitres bonus : "Des êtres gris" et "Dérèglements" et sera comme les autres à 12€.

Sur ce, soyez sages, ne tuez pas de supporter pendant ce temps, laissez plutôt faire la sélection naturelle en leur jetant une cannette de bière tiède pleine de mort au rats.

 

Retour à l'accueil