post_satoru-copie-1.jpg

 

Ça faisait longtemps, non ? Ben oui, les listes, arme absolue du blogueur, voie inévitable du nombrilisme en ligne...

 

J'ai déjà parlé des demandes les plus connes qu'on ait pu me faire.

 

J'ai également listé le contenu de mes poches et de mon sac.

 

Et cette semaine je vais faire le fameux "tout ce que vous ne savez pas sur moi" (et dont vous n'avez potentiellement rien à foutre. Je préviens, comme ça vous pourrez pas m'accuser de vous faire perdre votre temps)

 

 

- J'ai le vertige. Pour de vrai. Quand je monte sur un tabouret, je me cramponne au mur. Me retrouver en haut d'un escalator provoque un recroquevillement de mes orteils tel que j'ai des sillons dans la semelle de mes chaussures.

 

- Je peux pas blairer les cons qui fument pour se donner un genre. J'aimerais leur faire bouffer le contenu de leur cendrier pour leur donner une bonne raison de puer de la gueule (mon frère fumait à une époque, il m'a empuanti durant cette même période). D'ailleurs, même sans se donner un genre. Les cons qui fument tout court.

 

- Je descends un peu moins d'un pot de Nutella par semaine. Mon sang est déjà réservé par la recherche pour les insulinodépendants. Les moustiques crèvent d'hyperglycémie quand ils me piquent.

 

- Mon premier flirt n'était pas classé dans la catégorie "être humain" (un kami, allez pas vous imaginer n'importe quoi !)

 

- Ma première rencontre avec un fantôme a été avec mon arrière-grand père, venu m'évaluer. Dire que je me suis téléporté dans les jambes de mon père est à peine un euphémisme.

 

- J'ai dans ma bibliothèque de famille d'anciens documents qui prouveraient que je descends d'Abe no seimei. Autant dire que je n'en ai rien à foutre de mon pedigree mais on me casse les couilles assez régulièrement avec ça. (Si vous ne savez pas qui est Abe no Seimei, Google est toujours votre allié fidèle)

 

- Contrairement à ce qu'on pourrait penser, je crois les rumeurs qui prétendent que les onmyôji n'ont pas que du sang humain. C'est assez logique, en fait.

 

- J'adore les jeux (carte, go, mah-jong...) mais je suis tellement mauvais perdant que je soupçonne les autres de me laisser gagner. Ce qui me fait dire ça ? Je ne perd que quand je joue contre Gekkô.

 

- Je déteste que les gens m'appellent "Kondo-sama". Je déteste encore plus être forcé de l'exiger pour éviter que n'importe quel con s'imagine qu'il peut me causer comme si j'étais son larbin.

 

- A la naissance de Shinkin, j'en étais jaloux à crever. J'ai même essayé de lui lancer une malédiction, que j'ai complètement ratée, heureusement.

 

- J'adore la musique au piano. A une époque, je voulais même apprendre à en faire, j'ai tanné mon père pour qu'il me laisse prendre des cours. Première fois que j'ai tapé un caprice. Et dernière.

 

_____________________________________

 

Source de l'image :  http://www.flickr.com/photos/rossap/2580211810/


Retour à l'accueil