http://farm6.staticflickr.com/5079/7214665102_6665663a68_b.jpg

 

 

 

Je l'avais déjà fait il y a quelques posts, et une remarque d'un client la semaine dernière m'a incité à tenter une nouvelle fois l'expérience de la liste. Il me faisait remarquer que je ne devais pas souvent nettoyer mes poches en me voyant chercher un stylo pour lui donner mes coordonnées.

A ce qu'il paraît le contenu d'un sac ou d'un porte-monnaie est un véritable dossier psychologique. Je sens que le mien est chargé...

Si je vide les poches de mon jean du jour, je découvre :
-un peu de monnaie, pour environ 600 ou 700 yens, ma réserve pour boire un café, où que je me trouve.


-Un billet froissé. Je n'ai pas de porte-monnaie, je colle toujours mon liquide dans mes poches. Mes pièces sont donc en général très propres et mes billets illisibles si je ne les utilise pas rapidement. Celui-là c'est un 1000 yen je crois...enfin ça a été. Poubelle.


-Un briquet. Je ne fume pas mais il m'arrive d'avoir besoin de feu quand je me bats. Pas très classe mais efficace. Sauf qu'il est vide, poubelle, donc.


-Une espèce de dégeulasserie qui après cinq passages en machine ressemble à du papier mâché et m'a laissé des bouloches blanches plein le jean. Je comprends d'où ça sort maintenant...


-Ma carte d'identité et mon autorisation gouvernementale dans la poche arrière droite

 
Les derniers éléments de la liste sont dans des poches séparées parce que je ne vide jamais celles de devant quand je change de pantalon. Après avoir lessivé deux fois ma carte et mon autorisation gouvernementale, j'ai pris le coup. En plus, dans la poche arrière, je ne risque pas de les froisser ou de les salir avec le bordel décrit dans les autres poches.


Côté blouson, j'ai trouvé

-Un flyer plié en 16. Un jour où je n'ai pas pris la peine de chercher une poubelle, sans doute. Ca parle d'une offre exclusive dans un café tendance à Ueno. Valable jusqu'au 6 Avril 2009, quand même...Destination finale : la corbeille.


-Une poignée de fuda que j'ai griffonnés à la hâte(j'en prépare toujours une vingtaine quand je rentre à l'appartement). Ceux-là sont sur des post-it. Depuis combien de temps je n'ai plus fait les courses ? Je crois qu'en plus j'en ai loupé un, le trait du om n'est carrément pas droit. Poubelle et faudrait que j'arrête de les tracer avec un stylo bille. (Les fuda sont les petits papiers qui me permettent de canaliser mon pouvoir et de me battre)


-Une demi-douzaine de tickets de Mc-do et autres distributeurs de junk-food. Uniquement là parce que j'avais les poches du jean pleines je suppose.


-Mon mala, roulé en boule dans la poche intérieure. Cette saleté me gêne au poignet, il n'est pas rare qu'il finisse dans mon blouson quand je ne suis pas "en service" (Mon collier de perles en bois rituel, pour ceux qui ne connaissent pas)


-La dernière malédiction que j'ai retrouvée clouée sur ma porte. Celui qui l'a préparée doit écrire avec les pieds ou avec les dents au choix. Ca ne tuerait même pas une paramécie.


-Mon dernier portable, presque pas amoché.


-Un second briquet, qui lui est encore opérationnel.


- Un canif. Je n'ai pas pour habitude de poignarder les gens mais j'ai parfois besoin de leur sang ou du mien selon le rituel demandé. Pour info l'extrémité de mes doigts n'a plus qu'un tiers de mes empreintes digitales.

 

-Mes clefs. Tiens pour une fois je les ai prises.

 

Pour finir, quand je suis sur une affaire qui demande davantage de matériel, je prends ma sacoche, offerte par Shinkin (aux couleurs d'un manga quelconque. Et encore, je vais pas me plaindre, j'ai échappé à Pokémon), qui elle contient :

-De l'eau et de la terre dans des bouteilles en plastique, un éclat de bois et un outil rituel en métal (pour compléter les six éléments)


-Mon mala de cérémonie, plus grand que mon mala de poignet


-Un restant de barre chocolatée oublié là. Je suis un vrai porc, c'est pas possible...


-Un porte-bonheur que m'a fabriqué Shinkin (qui ne ressemble à rien d'existant. Je n'ai posé aucune question pour ne pas la vexer). Tout ce que je sais c'est que c'est rose et que certains clients se méprennent sur mon compte quand je le sors du sac(sur mon âge et parfois mon...orientation sexuelle).


-Une dague de cérémonie, un héritage familial. Tellement émoussée que je pourrais à peine peler un légume avec ça.


-Une réserve de grelots de cérémonie (je me sens l'âme d'un poney de manège quand je secoue la sacoche)


-Un miroir, utile pour reporter le contrecoup de certains sorts. J'en casse un environ tous les mois, dans le meilleur des cas.

Voilà un petit tour de mon "matériel" habituel. Je ne sais pas ce que ça peut révéler de psychologique sur moi mais c'est pas très flatteur sur mon sens de l'organisation ou de l'hygiène, je trouve...

 

Et oui. Je n'ai pas de stylo, pas de carte bancaire, pas de carte de transports en commun. Par ce qu'apparemment ils sont beaucoup plus utiles sur mon bureau ou ma table de chevet.

_____________________________________

 

Source de l'image :  http://www.flickr.com/photos/alanwoo/2259394024/

Retour à l'accueil