yaoiconv.jpg

 

Je me remets de la balle que j'ai prise la semaine dernière (vacances), mes affaires en cours ont été suspendues le temps que mon épaule me permette à nouveau de travailler (vacances), le tout surveillé par Shinkin qui du bas de ses onze ans me flique comme si elle m'avait mis au monde (Tu parles de vacances…). Pour le coup j'ai presque hâte de retourner bosser.


Donc, puisque c'est une semaine calme et que je me sens pousser des poils dans la région de la paume, je vais faire un petit message sur la yaoi conv' qui a eu lieu le week-end dernier et dont Subaru est rentré complètement mort : il a parlé de scène, de position de l'éléphant et de k-pop, je suis pas certain d'avoir tout compris mais ça avait l'air fatiguant. Merci à Gabrielle, Tanou, Solkeera, Tsuda, Suku, Marine, Jeanne et les autres d'être passés sur le stand bavarder et secouer un peu cette feignasse.


Au rayon des publications, le tome K/Characters : Gekkô est officiellement sorti, il a été rajouté dans la boutique en ligne. Il fait donc 66 pages, format A5 et comprend quatre histoires inédites écrites du point de vue de Gekkô Setsu, le kitsune qui me stalke. Une version e-book est prévue dans les prochains mois.

 

couv_complete.jpg


Comme d'habitude vous pouvez passer par lulu, via la boutique ou envoyer un petit mail pour commander.


Sinon, une nouvelle mouture de la boutique est prévue d'ici quelques mois avec un panier et des paiements en ligne, Subaru-D travaille dessus.


Enfin là il bosse que dalle, il dort en marmonnant des trucs au sujet de nounours géant.


Enfin dernière info : le tome 3 de Kakurenbô est en route avec sortie prévue pour le printemps 2013, si tout va bien (donc avec les deux mois habituels de retard, quoi), titre temporaire : Others. Il comptera plus de pages que les deux premiers – environ 300 – et deux chapitres bonus.


Ce sera tout pour cette semaine, jeudi prochain je vous parlerai d'un pari, de renard et de gnôle yôkai. En attendant, circulez et faites quelque chose d'utile, le temps passe plus vite comme ça. C'était le conseil du maître.

Retour à l'accueil